socquettes

Tout fout le camp !

Un cycliste se doit d’être élégant. Beaucoup trop l’oublie. Déjà que l’on a une couche culotte au derrière, inutile d’en rajouter avec des chaussettes tout droit sorties du cirque Pinder!
Alors on arrête les dégâts et on mets du blanc.
Comme avant !

Hey, la suite de cet article est réservé aux abonnés du site !

OU

Defeet
Le roi de la chaussette américaine. Mi-ange, mi-démon. Capable de vous sortir des chaussettes au style fondamentalement américain, donc dénué de toute élégance, développée en ne tenant compte que de l’efficacité. En gros, tous les mauvais côtés d’un anglais sans les bons. Et puis, si on le mord bien haut, sans fléchir, ils vous sortent des produits tout simples qui font merveille. C’est le cas de la CYCLISMO thermo cool. Courte, solide, mailles multiples, une touche de compression et un renfort anti vibration pile sous la voûte plantaire. Une petite merveille…pour 16, 99 €
Sinon on a aussi droit à la LEVITATOR LITE (16 €), la même que celle des Quick-step, quasi sans couture, 100 % en maille mesh type Aerator, donc pour forte chaleur et une légère sur épaisseur sur le coup de pied, pour un confort absolu. Après lavage, elle sèche en 15 minutes… Sauf si vous habitez à Londres…

Santini
La marque italienne, (avec Castelli qui n’a plus de socquettes blanches à les écouter !) fait office du gardien du Temple.

ZERO PROFILE Q-skin
Cela ne les empêche pas de proposer des modèles modernes, à la coupe ultracourte et dotés d’un retour coloré, à l’arrière qui réchauffe le tendon d’Achille. Bon, notre échantillon est en vert, mais plusieurs couleurs existent. Discret et coordonné en cas de besoin avec votre vélo, vos chaussures ou votre maillot. Légère sur épaisseur au niveau de la voûte plantaire et un « anneau » au même niveau version bande compression. Hyperconfortable… La maille Q-Skin reste « fraîche » et respirante.

Bien, maintenant, on est en Italie et nous avons reçu aussi exactement le contraire de ce que nous avons demandé, donc des chaussettes hautes, noires et chaudes ! Viva Italia…
Donc, si vous faites du Gravel ou du Cyclo-cross, les High profil Classe (les mal nommées…) sont pour vous.

La Santini ZERO Profil. minimaliste, elle s'aparente presque à une socquette de course à pied. La touche de couleur etait inévitable. Mais au moins, elle est globalement blanche ! le juste milieu. Du moins pour l'été. 9 € .A droite, la Defeet CYCLISMO. 13 cm de hauteur et 16 €.
A gauche, Tony Martin en 2012. Ci-dessus, Remco Evenpoel, le futur très grand du cyclisme mondial . On dirait le commissaire Valentin dans les brigades du tigre! Le premier est allemand ( de l'est !) , le second belge. Qui eut cru que l'exemple viendrait d'allemagne? L'affrontement de deux style et deux générations...

Dur,dur…
Bien, alors soit on est vraiment vieux, soit nous sommes franchement largués. Sûrement un peu des deux…Reste que trouver des socquettes à forte dominante blanche est devenu une gageure. Pourtant, les faits sont là : des cannes rasées, bronzées avec des socquettes blanche c’est juste l’élégance à l’état pure.
J’invite tout le monde à aller revoir quelques photos de Miguel Indurain lors de ses contre-la-montre. Ses jambes demeurent d’une exceptionnelle esthétique. Et pas de socquettes bariolées ou à la Jimmy Connors !
Du blanc…