←                    Abonnez-vous : 39 €/ l’année                       

SPIRGRIPS + Gravel : l'ergonomie en douceur...

On vous a déjà présenté ce produit qui permet d’optimiser réellement sa position en soulageant étonnamment les paumes, les muscles des épaules et le cou.
Voilà sa version +, destinée au Gravel.
Encore une fois, Spirgrips fait mouche…

Le vélo, c’est comme la mode : un éternel recommencement.

Plateaux ovales, freins à disque, cintre Gravel, etc. Tout a déjà été inventé mais de temps en temps, certains fabricants réinventent de glorieuses innovations datant de 30 ans. Souvent en mieux, parfois en moins bien. Mais la comparaison s’arrête là car d’autres parviennent, miraculeusement, à faire avancer encore les choses. C’est le cas de Spirgrips.
En deux mots, rappelons l’intérêt de ces petits « prolongateurs » qui d’ailleurs n’en sont pas: ils servent à diffuser la pression exercée sur vos mains par le poids de votre corps en augmentant la surface de contact entre vos mains et le cintre. De plus, à l’instar de la poignée cross d’un fleuret, les Spirgrips présentent une forme ergonomique parfaitement adaptée aux mains de façon à assurer une prise idéale. L’un étant le corollaire de l’autre…
Mais l’été dernier, je suis allé rouler en Gravel avec un ami débutant sur un parcours assez pierreux plus ou moins taillé dans la roche mère. À notre retour, il avait assez souffert des chocs répétitifs et souffrait des poignets…

Un élastomère, évidemment !
Le temps de réfléchir à la façon de remédier à ce problème sans mettre une fourche télescopique, lourde et moche, Pascal Badollet lançait le 2nd étage de sa fusée avec les Spirgrips +.
Le principe est simplissime. Avec les Spirgrips, c’est curieusement à l’intérieur des doigts, et non entre le pouce et l’index que l’on ressent les chocs. C’était donc là qu’il fallait intervenir. C’est ce qu’a fait Pascal Badollet en développant un insert en élastomère souple qui se glisse dans l’orifice du Spirgrips classique mais aussi autour. Non seulement cela lui permet de se solidariser avec l’armature principale mais de plus, cela lui permet aussi de prendre sa position.
À la prise, cela change beaucoup de choses : là où sur la route on ne sent rien, pour cause de rare trou dans la chaussée, en Gravel « pierreux », les chocs sont permanents. L’élastomère anatomique vient remplir l’espace entre le Spirgrips et l’intérieur de vos doigts, là où ça peut faire mal ou créer une irritation.
Dès les premières secousses, on constate que l’on ne sent plus rien. Alors bien entendu, il ne s’agit pas d’une suspension mais l’efficacité est remarquable. Typiquement le genre de produit dont j’aurais rêvé lors de Paris-Roubaix Challenge…

Un produit qui sert VRAIMENT à quelque chose…
Une fois de plus, Pascal Badollet a tapé dans l’efficacité. Son Spirgrips + n’est pas un gadget mais apporte un vrai plus si vous êtes adeptes du Gravel ou des pavés.
Restent deux choses à savoir : tout d’abord, le système de fixation à collier de 31,8 mm de diamètre, rond, demeure la limite de ce produit carbone, nombre de cintres sont de forme plate et/ou irrégulières. Ensuite, les Spirgrips se fixent autour de la potence. Ils sont donc prévus pour ceux qui roulent sur le plat et assez souvent.
Donc on ne se méprend pas. Les Spirgrips + apporteront un vrai plus en priorité à ces cyclistes-là. Encore plus si vous avez envie d’envoyer un peu. Pour les autres, ils seront bien moins utiles.
Pour finir, les Spirgrips démontrent une efficacité surprenante et s’ils ne servent qu’à vous retirer les douleurs aux épaules, au dos et aux mains, sur le plat, c’est déjà du pain béni….
Ah oui : une taille plus grande serait idéale…

RJ

Caractéristiques :
Tailles : Collier en 31.8 mm
Poids : Spirgrips (2) carbone: 72g. Elastomères (2): 31 g.
Total poids : 103 g
Prix : 110 € (85 € en composite pour 130 g)

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais

BONNE et heureuse année 2022 à tous et... MERCI !