←                    Abonnez-vous : 39 €/ l’année                       

« VEGA GRIDO » Santini : MERCI !

Parfois, il est juste de s’incliner devant le positionnement, la création, la réalisation, la justesse, l’innovation d’un produit et d’une marque. C’est ce que nous faisons aujourd’hui avec la combinaison VEGA Grido  HIVER de Santini…

Hey, la suite de cet article est réservé aux abonnés du site !

OU

Santini lance un cuissard d’hiver conçu pour les sorties automnales pluvieuses ou hivernales, jusque -8° grâce à son haut intégré. Imperméable à l’extérieur et polaire à l’intérieur, le cuissard VEGA GRIDO a tout d’une petite révolution pour affronter l’hiver dans des conditions inconnues jusqu’alors…

Contre le froid et la pluie !  
En polaire thermo Sitip® Blizzard, avec traitement Acquazero® qui le rend résistant à l’eau et augmente ses propriétés thermorégulatrices. Cette combinaison est annoncée utilisable et efficace de -5 à 8°. Évidemment, cela dépend du haut que vous y adjoindrez mais coté fessier et cuisses, vous êtes à peu près tranquille ou alors vous habitez à St Pétersbourg !
La protection contre l’eau et la saleté est garantie par les inserts Waterproof sur les cuisses. Elle est réalisée à base de thermo polaire Super-Roubaix, avec une couche extérieure de polyuréthane imperméable type néoprène mais plus fin. Top !!!!
En haut, la partie est en tissu POLARTEC® Power Wool, un tissage à deux composants qui favorise l’évaporation de la sueur en renforçant la thermorégulation.
L’astuce, bien pensé, c’est le double zip qui vous permet de faire pipi sans vous déshabiller de A à Z. Vaut mieux…
En revanche, les prises des zips sont insuffisantes, comme souvent : beaucoup trop petites !
Avec des gants, impossible. Et à la main, pas super simple. Ça, c’est à revoir.
En attendant, nous vous conseillons vivement d’y ajouter un petit fil noué pour faciliter la préhension.
Vous nous bénirez en temps voulu…

Visibilité : Un peu limite quand même…
La sécurité n’est pas oubliée mais les mini-inserts avec points réfléchissants sur les mollets afin d’augmenter la visibilité de nuit, de derrière et lorsque l’on est éclairé par une source lumineuse est minimaliste. Donc, ne comptez pas trop dessus…

Une peau en gel au placement réfléchi…
Du côté de la peau, un sujet important, il s’agit d’une C3 dernière génération de Santini de forme dite 3D ergonomique et avec inserts en gel. Si le nom peut faire frémir, en hiver, n’y voyez pas de mauvais présages, le gel de Santini est maîtrisé depuis 15 ans…
Elle est extrêmement compacte, très large et étonnamment discrète. De plus, elle remonte haut devant et semble positionnée de façon très pertinente…
Ce qui est rare. Si nous devons faire avec ce que l’on nous propose, rien ne vous empêche de vérifier, réglet ou mètre ruban en main ce positionnement et le comparer avec votre cuissard actuel. Si vous trouvez que vous avez tendance à souffrir un peu plus de l’avant que de l’arrière (ce qui est courant), sachez que c’est un élément important. Très important

LE défaut !
Il en fallait un sinon ce produit frisait la perfection. Malheureusement, il compte : les zips !
Trop petits, trop difficiles à saisir et fragiles, on risque grandement de les bloquer si on ne fait pas attention. Donc un conseil : manœuvrez ces zips avec beaucoup de doigté et arrangez-vous pour leur faciliter le travail en maintenant chaque côté proche l’un de l’autre.  Cela soulagera le travail de la fermeture et surtout empêchera les bandes en acier crantées de vriller car elles sont vraiment fines.
Faites attention car si vous ruinez le zip (comme nous l’avons fait…) le cuissard est foutu !
Nous avons prévenu Santini, espérons qu‘ils pourront remédier à cette faiblesse très vite

Notre avis
Comment a-t-on pu attendre si longtemps, avant de sortir ça ?!?
Quand nous avons ouvert le colis, nous ne nous y attendions pas. Le simple fait de découvrir une combinaison a été une révélation.
Comme elles se généralisent l’été alors effectivement, pourquoi pas l’hiver !
Le VEDA Grido de Santini est un produit quasi révolutionnaire…à l’utilisation !
On passe le fait qu’en plus, vous n’avez plus le passage des bretelles qui l’hiver est une raison de plus d’être mal à l’aise ou de compliquer la circulation du sang : une raison supplémentaire d’avoir froid !
Nous avions bien testé, il y a 15 ans, une combinaison hiver complète (avec capuche !) d’ASSOS mais il s’agissait d’une version (très) grand froid et qui coûtait presque 1000 €, de mémoire.
Celle de Santini coûte 219 € et n’a tout simplement pas de concurrence.
Un seul conseil : Dépêchez-vous de vous en offrir une avant rupture de stock !
RJ

Infos :
https://www.santinicycling.com

Les +

Les –

Confort

Zip fragile

Protection pluie

 

Peau de chamois

 

Pas de bretelles

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais

BONNE et heureuse année 2022 à tous et... MERCI !