←                    Abonnez-vous : 39 €/ l’année                       

Gravel : Le vélo « multimédia » ?

Dans les années 90, dans le monde de l’informatique, est né le « Multimédia », une simplification de l’informatique personnelle qui l’a rendu ludique et lui a ouvert les portes du jeu pour tout un chacun. Puis, le multimédia est devenu la norme.
Et si le Gravel était le multimédia du vélo ?

Groupe Sram AXS, roues ZIPP 404, cadre carbone au top : Un Gravel est déjà un vélo très haut de gamme

Les points communs entre la révolution de l’informatique personnelle et le multimédia ne sont ne sont pas remarquables, ils sont omniprésents !

Début 90, les aficionados, devenus « geeks » grâce à la communication étaient des passionnés d’informatique dotés de bases solides du DOS, le système d’exploitation unique de l’époque. Excepté Apple, bien sûr. Le DOS était franchement rébarbatif et dès que l’on croisait un type capable de taper sur un clavier accompagné de cet écran noir aux caractères verts alignés comme des soldats, on qualifiait le gars en question d’informaticien. Ce qui n’était pas faux…

Le Gravel est plus ou moins apparu dans les années 2010/2012. De la même façon que le VTT, il est né de la volonté de quelques-uns, outre-Atlantique, de rendre la pratique du vélo ludique. On avait certes des VTT, des routes, mais entre les buveurs de bière au goulot et ceux de Vins millésimés, le courant ne passait pas. Pourtant, un VTT plus facile à utiliser et suffisant pour emprunter des itinéraires plus doux et des courses mois fragiles, dotés de braquets plus souples et des pneus à crampons, il y avait non seulement de la place mais surtout, un accès plus facile donc un marché potentiellement important.

Hey, la suite de cet article est réservé aux abonnés du site !

OU

fr_FRFrançais