←                    Abonnez-vous : 39 €/ l’année                       

L’ AC digital : le site de tests en mode collaboratif ?

Et si vous deveniez testeur pour l’AC, le temps d’un vélo… le vôtre ?

Mes amis, une fois de plus, concernant les tests de nos beaux vélos, il faut réagir devant la situation.

Entre pandémie, refus du « Big Four » (Spé, BMC, Scott, Giant) de faire tester leurs vélos à l’AC, mais aussi la difficulté de ceux qui jouent le jeu mais n’ont pas de vélos de grandes tailles disponibles tels Cervélo, Wilier, Lapierre et consorts, l’évidence fait que nous avons un mal fou à vous proposer des tests.

Alors une idée, si on jouait ensemble ?

Sur un gros braquet, un sprint, ici en haut du raidillon, vous donne de grosses infos sur la boite de pédalier
Cadence, pulsations, vitesse, puissance, les GPS modernes permettent de collecter toutes les données necessaires pour autopsier les perforrmances d'un vélo...

Hey, la suite de cet article est réservé aux abonnés du site !

OU

6 réponses

  1. Merci quand mème Jean-Marie !
    Un sacrée grimpeur ce TIME.
    Comme le Look RS 785 Huez, d’ailleurs, dont il est très proche je trouve…
    Bonne route !

  2. En plein dans le mille Eric !
    La réponse pour les Pinarello ( et donc les Colnago ) , ce sont Pidcock et Pogacar qui viennent de la donner : Rouler en patins n’empêche pas de gagner. Nous, comparé aux freins hydraulique, sur les étapes de cols, on pense même que cela aide à gagner. A titre personnel, malgré ( surtout?) mon poids, je n’ai aucun besoin ni envie de passer en disque.
    Merci pour les encouragements, Eric. Dans le Mont Thou, Cindre et Verdfun, j’en ai bien besoin. A la Luere aussi…

  3. Bonjour Richard,
    J’aime le foisonnement d’idées qui est le tiens, et cette recherche permanente de nouvelles
    solutions pour ne pas juste gober les pseudos discours technologique sur l’évolution actuel
    du matériel.
    Avec en première ligne le tubuless et le frein a disque , j’ai encore du mal a comprendre
    malgré tout ce que je lis a comprendre le véritable intérêt sur des velos routes ??
    Cela ressemble plutôt je dirais, a une volonté de standardisation de la production
    des grandes marques entre les VTT , les Gravel , les velos route et même les velos de villes.
    Pour revenir a ton sujet, oui pourquoi pas, mais comme tu le souligne il y a l’importance
    du bon positionnement sur son velo, et de ce côté il y a gros sujet sur la géométrie des cadres
    que je trouve assez catastrophique pour la plupart des marques surtout lorsque l’on est grand
    ou petit comme moi , c’est ce qui a fait que je me suis tourné vers PINARELLO qui propose
    une vraie géométrie de route équilibrée avec 13 tailles de cadres et des des velos pas totalement
    difforme pour les petites tailles de cadres.
    A ce propos je constate que sur le dernier tour des Alpes , les Pinarello sont toujours
    en frein a patins ? Tu en penses quoi ?
    Pour la petite histoire, je me suis récemment rendu compte que tu avais des bureaux a Caluire
    et ces la que j’ai passé mon enfance, et que ton tour test dans le Vaucluse se situe juste
    a côté de Villes sur auzon, la ou je reside souvent en été car j’y est de la belle famille
    se qui me donne l’occasion de faire tout les ans la difficile montée du ventoux.
    De plus je travaille du côté du Mont Verdun a Limonest la ou vous avez également
    des bureaux.
    Je me disperse un peu mais ça faisait longtemps que je voulais réagir et encourager
    toutes tes initiatives.
    Merci a toi pour ton site et a toutes ton équipe.
    ERIC de Craponne 69290 ( MONTS DU LYONNAIS )

  4. un Time 01 « patins » Campa Chorus 12 et shamal ultra pneus
    mais son test est déjà dans l’AC 152 et je partage l’avis de l’essayeur 🙂

  5. Bonjour JM,
    Pas faux ! Nous y avons bien pensé !

    Mais la réalité est autre : nous avons trouvé beaucoup de qualités à plusieurs de ces vélos par le passé. Pour BMC, tout est parti d’une incompréhension sur un encadré , sans rapport avec le vélo, qui a relevé la totale absence d’acceptation de la critique de BMC.Nous en avions ri avec Andy Rhis..mais pas avec son staff d’alors. puis, j’ai eu le malheur de dire que le Impec, vendu a prix d’or comme vélo de compétition était tout juste un cyclosport. Jamais utilisé par les pro ( juste testé…), il a vite disparu du catalogue. comme par hasard…

    Specialized, depuis 2014, propose enfin un Tarmac au niveau de la concurrence. En entrée de gamme, nous les avons toujours trouvé remarquable. Eux, c’est juste un controle de l’image et de leurs marges : ils vendent au dessus du prix et ils le savent. donc un Specialized testé ne « risque » pas plus de mauvais ou bon commentaires qu’un autre…sauf sur le prix. Vous ne risquez rien !

    Trek : le mystère ! On aime généralement leur vélos et j’adore le dernier Madone…aucun problème avec eux mais impossible d’avoir un vélo en test

    Giant : la, y a débat . de mes derniers Giant testés, quasi tous se sont révélés inerte. rigide, certes, mais un peu « mort ». pas de nervosité, ni élasticité. Des « plaques », quoi…Donc à revoir

    Reste Scott : presque la même que BMC mais avec des vélos largement plus dociles. Là encore, j’ai aimé de nombreux Scott et nous avons mème écrit qu’ils faisaient la meilleur gamme de vélo en 2017. Un truc entre la grosse tête et la susceptibilité …
    vous roulez sur quoi JM ?

    Bonne route !

  6. Pas sûr que ce soit la bonne formule : quand on a fait le chèque pour son vélo, on est enclin à lui trouver toutes les qualités !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais