←                    Abonnez-vous : 39 €/ l’année                       

2021 : l’année de la roue…

Bien, les amis, là, il va falloir se concentrer si vous voulez investir intelligemment. Nous avons déjà testé quelques vélos à freinage disque, quelques roues mais aussi quelques types de vélos différents (route, Gravel, cyclocross, Aventure). Et pour le moment nous sommes sûrs d’une seule chose : plus que jamais, les roues font la différence…

Dernières Corima en date, les MCC DX , full carbon, nous ont servies de rouies test pour étayer notre raisonnement : attention, pour 2021, les roues sont plus que jamais le moteur de vos performances…

Hey, la suite de cet article est réservé aux abonnés du site !

OU

21 réponses

  1. Exacte ! mea culpa.
    coté Rigidité, aucun problème. entre leur rayonnage, leur moyeux et la largeur de la jante, c’est tout bon. Certes, l’aero n’est pas au niveau de jantes de 50 mm. et encore, on n’a pas les chiffres , mais je suis comme vous Christophe : des roues a jantes hautes, entre le bruit et l’aspect visuelle, ça fait du bien et l’effet placebo fonctionne à bloc…
    Il reste les SPEED 40 CMPTZN DB. Plus hautes, même poids, même prix mais rayons acier et ronds alors qu’ils sont en alu et profilés sur la carbon.
    Quant aux Cosmic 32 , sur le papier, elles sont excellentes . On se demande juste un peu comment Mavic passe d’un prix moyen de 1800 euros à 1200 ! même avec une jante FORE ( sans trou). A mon avis, c’est jouable mais avec elles , mieux vaut faire 70 kg que 85 kg !

  2. Ça , ça me plait, Louis !
    En plus, ces roues sont splendides !

  3. Ça y est, j’ai reçu mes fulcrum speed db 40 T. Montage en quelques minutes des 2 boyaux veloflex avec une bande tufo, super simple et rassurant. En plus d’un bel effet Waouw, tout semble parfait pour le moment. Il reste à attendre les beaux (chauds) jours pour en profiter au maximum.
    Merci des conseils

  4. Richard, les Fulcrum Zero Carbon DB sont uniquement en 30mm de haut et non pas 40, n’est ce pas ?
    A priori tres bien pour les parcours vallonnés/montagne le 30 mm mais quid de l’aero et rigidité sur le plat ? (PS : j’ai un Trek Madone SLR 2021 Disc que je voudrais rendre plus agile sur les parcours escarpés)
    La finition des Zero Carbon semble en effet particulièrement soignée et surtout tres robuste.
    Que pensez-vous des Mavic Cosmic SL 32 ?

  5. Nous devrions tester les E-One asterion 45 semaine prochaine !
    Pour ce qui est de Bora ( En fait Deceuninck, semble t-il), je ne crois pas une seconde à un choix technique. Il s’agit là d’une décision marketo-economique de Roval, donc Specialized . L’équipe prend donc la responsabilité d’amenuiser ses chances de victoires pour des motifs d’ordres économiques. On peut parfaitement le comprendre car il s’agit de leur argent mais il serait intéressant de savoir si les coureurs en ont conscience…
    Cette analyse est partagée par d’autres fabricants de roues à qui nous en avons parlé.

  6. Louis,
    Vous avez raison ! Mais a 85 kg, il faut tout de même vérifier deux, trois points .
    Alors : N’hésitez pas a prendre des jantes de 50 mm. Notamment chez Campa.
    Ensuite, Fulcrum, c’est la sécurité et la garantie de la frigidité. chez eux, vous pouvez descendre à 40 mm , don,c la racing ZEro carbon DB.
    RAR, il faut qu’on en re test, cela fait longtemps…mais chez eux, pareil, optez pour les Even 50 mm. Les Exalt sont très chères et pas faciles de lâcher 3000 euros chez un artisan. Même chez Adrien Gontier. Nous pensons qu’Il doit encore faire ses preuves à ce niveau de prix.
    Sinon, la jante arrière est asymétrique et cela reste une excellent solution pour les cyclistes lourds.
    Reste Asterion. Moi j’aime beaucoup. suis même monté a 60 mm. mais ea disque, trop loiurd. Donc , pour vous, pas le choix : les E-One 45
    Ca vous fait Trois paires de roues a départager. Plus simple, non ?
    Moi choix : j’irai vraiment sur la Fulcrum sauf si Asterion parvient à me sortir une paire avec une jante de 50 mm avec une largeur de 24 mm max. Ligaturées…

  7. Bonjour,
    C’est bien l’année de la roue et justement je cherche a changer les miennes. l’offre est pléthorique, même en se limitant au « top ».
    Vu que l’année du cadre ce sera 2022, je dois garder mes disque mais je vais tenter l’aventure du boyau (avec du double face type jeantex).

    je fait 85kg et je vis à 900m dans la région de Gruyères. Je lorgne du coté d’Asterion ou de RAR, mais même la, le choix est grand avec les différentes version de moyeu et de hauteur..
    Reste les bora one 35 ou 50 ou leurs cousines fulcrum speed qui sont a priori sans défaut.

    je crois que vais finir par me laisser guider par l’esthétisme de la roue 🙂

  8. en disque. Je me penche aussi sur les Asterion e-one 45, boyaux, disques, suite à vos articles mais je lis aussi que l’équipe Bora passe cette année sur des roues Roval à pneus vs boyaux. Bref pas facile de s’y retrouver! Merci par avance

  9. À disque. Je me penche aussi sur les Asterion e-one 45, boyaux, disques, suite à vos articles mais je lis aussi que l’équipe Bora passe cette année sur des roues Roval à pneus vs boyaux. Bref pas facile de s’y retrouver! Merci par avance!

  10. Bonjour Richard, je cherche à acquérir un Tarmac SL7 et me pose la question sur le choix des roues. Que pensez vous des dernieres Zipp 303 firecrest? Mais aussi quel serait votre roue ultime polyvalente orientation montagne pour cette association? Bien cordialement

  11. Oui Christophe, c’est très compréhensible dans votre cas. Mais n’oubliez pas que les petites bombes anti-crevaison fonctionnent parfaitement avec un boyau percé ! ça ouvre le champs des possibles, non ?

  12. Pour moi le boyaux est ingérable ! Je m’explique : je prends toujours 2 chambres à air sur les sorties longues, disons > 100km, pour gérer d’eventuelles crevaisons, 1 seule est trop risqué quand on se retrouve à 100 bornes de la maison. Eh bien je me vois pas du tout emporter 2 boyaux de rechange, beaucoup trop lourd et surtout encombrant. Vive le pneu et sa chambre à air, quitte à perdre en rendement.

  13. Oui, un peu lourdes les Zipp mais franchement, pas mal !
    Là, il faut reconnaitre que le disque est imparable…

  14. Merci Richard,
    Oui les Zipp sont intéressantes bien qu’assez lourdes quand même et les roues d’artisans
    reste souvent un bon choix. On peut tjs se mettre aussi à rêver d’une carbone à patin qui freine bien

  15. Bonjour,
    oui, oui, on compare avec les prix de vélos complets chez BMC ou Spe , avec des roues….franchement miteuses !
    Oui, il est évident, pour le rendement, qu’un cadre alu et des roues haut de gamme « déposent » la version inverse
    Quant aux graphiques, pour tout vous dire, c’est pas mal de boulot et on ne maitrisent pas l’outil à 200 %. Et on a peu peur que cela ne soit confondant
    Oui pour Corima. Les noms diffèrent : la MCC est à patins, la MCC DX ( comme Disk) est donc à disques

  16. Bonjour Bruno,
    bon, des Cannondale Hollowgramm, pour être parfaitement claire, je n’en n’ai jamais testées …ou je ne m’en souviens plus !
    Votre constat est sans grande surprise…mais désormais, il vous faut des roues de plat, si je comprend bien. et en alu. pas simple.
    oui, en aluminium, plus c’est haut, moins ça relance…question de poids de jante . l’inertie en pâti…
    Pour s’en sortir, il faut alors taper dans de l’existant. du 30 mm. Mon meilleur souvenir dans cette catégorie , c’est les Zipp 30 aluminium ! Sinon, c’est chez un artisan que cela se passera.
    Asterion ou Duke ( JP Racing)

  17. Oui, pourquoi pas. au global, l’acier a beaucoup de qualité au regard de ce que les constructeurs ont du faire comme concessions avec le carbone. Cote rendement intrinsèque, le carbone reste hors de portée. En revanche, pour ceux qui ont l’impression de ne pas être parfaitement posés sur leur machine, le sur-mesure est l’arme secrète car elle augmente le rendement de façon spectaculaire …mais des roues haut de gamme adaptées à vous sont obligatoires
    je re-roule sur mon Lemond Washoe en ce moment. il n’est pas sur mesure mais en acier 853. cela reste un grand plaisir malgré mon traitement chromé qui l’a rigidifié et du coup l’a rendu moins plaisant..

  18. C’est vraiment très intéressant, pour le vélo parfait pourquoi pas un acier sur mesure?

  19. Bonjour Richard,

    Ça fait bien plaisir de retrouver à nouveau le magazine, ses essais et ses bons éditos qui grattent un peu !
    Encore un sujet sur le cœur du vélo alors j’en profite pour des questions.
    Je plante le décor.
    Après avoir abandonné mes Ksyrium pro Exalith, j’étais apparemment un des seul à trouver leur freinage bien mou et trop progressif malgré les bons réglages et les bons patins. Pour le reste, des relances et une nervosité fabuleuses même avec ce petit manque de rigidité malgré les rayons arrière en carbone. Ça se ressent avec le frottement sur les patins en danseuse. A contre coeur je les change et passe sur mes toutes premières carbones en 38 de chez Cannondale: les Hollogram car me voilà malheureusement dans une région bien plate avec très peu de bosses. Et là avec ces carbones peu de relances, le vélo semble plombé et c’est seulement avec de la vitesse que tout s’exprime mais elles sont constantes à bonne allure, petit avantage (les roulements sont d’ailleurs très fluides). Est ce que des 40mm donneront toujours de pauvres relances comparé avec des profils bas? En montant en gamme j’imagine que non et on pourrait les comparer avec des profils bas. De plus le carbone c’est fini pour moi tant que je serai à patins, dès qu’il pleut 3 gouttes ça ne freine plus et sur le sec c’est pas convaincant. Le carbone se justifiera avec des disques pour plus tard, même si quelques roues carbone à patins me font toujours de l’œil, mais leur freinage m’inquiète.
    Le nouveau projet est de revenir sur de l’alu, plus rassurant au freinage par tout les temps et justifié avec des profils bas pour rester sous les 1500 g. Mais quels modèles ? Je retiens les Fulcrum zero competiton, bonnes partout mais dommage, avec 1 seul choix de couleur en rouge pour les moyeux. Nouvelles couleurs en 2021?, les Zeronite n’ont pas bonne presse sur la bande de freinage en noir qui s’efface. Les DT Swiss 1400 dicut oxic en 21mm ou 32mm. Les 21 sont peut-être plus exclusivement pour la montagne ou en 2eme paire car plus neutre sur le plat et il faut peut-être trop souvent s’en occuper pour maintenir la vitesse, leur aspect est un plus si je m’arrête à ça. Les 32 sont un peu lourdes mais intéressantes. Dans tout ces modèles, je perds le fabuleux look de mes anciennes MAVIC, quelle gueule. Ça influence un achat il faut l’avouer. 

    Même si le choix est bien plus restreint en alu, pas si simple. Il ne faut pas trop  s’attendre à des nouveautés car toute la R&D est maintenant sur le disque. Avez-vous des fuites sur des nouvelles sorties en alu patins pour 2021? Je précise que je suis léger et que mon cadre est le Supersix HM de 2017, vraiment excellent partout, nerveux et réactif. Un dessin à l’ancienne qui échappe aux modes. Fait pour durer !Merci d’avance pour vos conseils et longue vie au journal, la différence fait du bien !

  20. Deux remarques pour être sûr de bien comprendre :
    – quand vous comparez l’option 2 avec les vélos Specialized et BMC, il faut comprendre qu’ils sont proposés complets à environ 3500€ mais avec des roues bas de gamme ? Votre idée est qu’il est préférable de prendre un cadre alu de bonne facture avec des roues hyper haut de gamme ?
    – les 2 graphiques pourraient être mis sur la même fenêtre graphique, avec la même échelle (et donc 4 courbes). On arrivera mieux à comparer le bas et le haut de la roue pour chaque configuration (bien choisir l’allure de courbes pour que ce soit clair, même couleur, pointillé, etc). La MCC DX est la version disque je présume ?

    Merci d’avance

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrançais