Partager
Velib

Vélib, Vélo’v : derrière la green attitude, le désastre !

Avec la prise du contrat de gestion des Vélib de la ville de Paris par Smoove, la start-up montpelliéraine, les chiffres sortent : et comme prévu, c’est du grand n’importe quoi, de la gestion version « bras cassés » de la mairie de Paris et l’argent du contribuable qui va dans les égouts. On l’avait vu arriver depuis le début…
On parle d’un service qui coûte 50 millions par an et, évidemment, rapporte quasi zéro si l’on tient compte des vols et dégradations. Quand on sait qu’un Vélib coûte 610 euros à la ville de Paris, et qu’en cas de vol ou de dégradation totale, il est remboursé 400, on a une idée du reste du contrat.
Au total, le trou serait de 16 millions par an depuis 2007, à en croire le rapport d’inspection de la ville de Paris, soit…160 millions d’euros !
Du côté de Lyon et son Vélo’v, il serait intéressant de faire le point…
Ça, c’est du « spad » !

Partager
PrécédentStrava « premium » : votre coach sportif !
SuivantFABIO ARU : L’ITALIE SOUS SON VRAI JOUR ?

Richard Jamin est le président-fondateur et le directeur de publication du magazine L’Acheteur Cycliste. C’est lui , il y a 13 ans, qui à eu l’idée et le courage de créer le premier magazine d’achat du vélo de route. C’est un véritable passionné du vélo de course, il possède aussi un sacré caractère.