Partager
Peugeot R 02 Aluminium Tiagra

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra

LE JEU EN VAUT-IL LA CHANDELLE ?

Pour 2018, Peugeot continue sa renaissance. Avec notamment ce petit aluminium équipé de freins à disques. Un vélo qui privilégie la sécurité au rendement.

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Douille
Entre freins à disques, intégration des câbles et composants 3T, Peugeot a fait attention au standing de son petit « disc ».

Avec son gris mâtiné de jaune légèrement fluo, ses disques et sa selle imitation Prologo, le Peugeot renvoie une allure agréable au coup d’oeil. Bien.

Son cadre, dénué de son étrier arrière, est un aluminium assez basique et annonce un poids d’1,45 kg. Sa fourche droite, « Flat Mount Disc », comme on dit, est en carbone, pivot conique compris. Bien aussi. Les autres caractéristiques du cadre sont assez traditionnelles, excepté le boîtier : un B30, donc court et à fort diamètre, qui annonce une rigidité importante. Mais monté avec un pédalier Shimano Tiagra, donc à axe de 24 mm et non 30 (d’où le nom de BB30) à l’aide d’entretoises. L’avantage
est que les roulements sont cachés dans la boîte, donc supporteront mieux les affres de la météo, notamment la pluie. On note aussi ce triangle arrière, naturellement élégant grâce à l’absence de l’étrier au niveau des haubans.

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Fourche Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Hauban

La transmission est confiée au « petit » Shimano de la famille, le Tiagra. Ce dernier a pris un sacré coup de jeune l’année passée et, avec son pédalier à quatre branches, c’est carrément la classe, à défaut d’être léger.

Mais évidemment, c’est du côté du freinage que cela brille : les étriers hydrauliques RS-405 de Shimano accueillent deux grands disques de 160 mm de diamètre, les plus grands possibles. Ils sont sur des roues inconnues, des Tec dotées de jantes qui respirent la solidité. Bien. Nous verrons à l’usage ce qu’il en est.

Restent les composants de position : du 3T partout, plutôt « classe » donc, avec une tige de 27,2 mm typée confort et réglable via une molette. Pas mal.

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Selle Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Potence Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Poste de pilotage

Devant, le cintre est anatomique : plus vraiment compact, mais toujours de forme ronde. Cela permet d’avoir le dos assez droit mains en haut mais une position un peu aérodynamique mains en bas. Bien vu ! Un conseil cependant : les poignées Tiagra hydrauliques sont tellement longues qu’il vous faudra réfléchir à la bonne longueur de la potence, car entre les deux positions, il y a… 12 cm d’écart !!! Pensez-y et demandez conseil à votre
vélociste lors de l’achat.

L’ensemble est assez équilibré, un peu lourd mais ergonomique et économique, tout en garantissant une très bonne fiabilité, Shimano et 3T obligent. A ce prix, c’est louable.

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Arriere

Sur la route…

Le Peugeot est lourd. Et ça se sent. Mais au-delà de ce postulat, c’est plus la philosophie de ce vélo qui interpelle : Peugeot a fait le choix de la sécurité. A 100%. En compromettant le rendement. C’est un fait. Sur la route, le ressenti est pourtant un peu plus complexe. Sur le plat, le potentiel de roulage du R02 Tiagra est plutôt bon. Les pneus Continental Ultra Sport en 25 mm de section y sont pour quelque chose, mais dès le faux-plat menant à Saint Didier, je comprends ce qui se passe : les roues
sont rigides, et permettent au vélo de bien avancer tant que la gravité ne s’invite pas dans le débat. Mais dès que la route s’élève, on change de dimension : il faut enrouler ! Tout jouer sur le couple, car l’inertie de ce vélo est telle que si vous mettez trop petit, ce que l’on aurait tendance à faire naturellement, le vélo s’arrête ! Or, avec ses presque 10 kg, c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire : il faut maintenir une certaine vitesse. Nous vous disons depuis trois ans que le poids n’est plus une
fin en soi. Ce qui a des limites. Des limites que le Peugeot a dépassé.

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Richard

Concentrons-nous donc sur son usage : le R 02 Aluminium est un vélo conçu à 100% pour le plat. Et les faux-plats, s’il y est forcé. C’est un vélo qui vise les mauvaises routes, voire les petits pavés : son confort le lui permet. Enfin, c’est un vélo sécurisant, qui rassurera son propriétaire sur des routes humides et sous la pluie. Mais dans le tour-test de l’Acheteur, il évolue sur un terrain qui n’est pas du tout le sien. Donc, ne le jugeons pas durement. Mettez une moto de cross sur un circuit de Formule1 et vous aurez le même résultat !

C’est donc dans la descente et sur le faux-plat de retour qu’il démontrera ses qualités : confort, précision et couple. Car, dès lors que vous roulez sur des routes sous les 3% de dénivelé, il s’en sort correctement. Mais plus au-delà.

Le raidillon, un peu comme pour le Ridley, démontrera que ce n’est pas non plus son terrain de jeu ! Bref, on n’attaque pas avec le Peugeot !

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Boitier Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Tige

Un vélo de plat

Un vélo à moins de 1500 euros est un vélo qui grimpe poussivement. C’est ainsi. Essentiellement à cause des roues, mais aussi de son poids global. Donc, on ne l’achète pas pour affronter les grosses côtes, et encore moins les cols. Le R 02 Aluminium Tiagra vise uniquement les balades, plutôt planes, par tous les temps, et pour les types de cyclistes, lourds ou légers.
Avec une préférence pour les cyclistes puissants, pour pouvoir emmener un peu de braquet, et ainsi garder une bonne allure. Son confort, malgré une selle dure, est bon, tout comme son freinage. Il pourra, évidemment, passer une ou deux bosses, mais ne lui en demandez pas plus.

Ensuite, à vous les grands bouts droits. C’est là qu’il sera, largement, le plus à son aise…

Peugeot R 02 Aluminium Tiagra Fiche technique

Renseignements : www.cycles.peugeot.fr

Partager
PrécédentTime : LES TEMPS NOUVEAUX
SuivantVictoire Cycles : UN NOM SI JOLIMENT PORTÉ…
Richard Jamin est le président-fondateur et le directeur de publication du magazine L'Acheteur Cycliste. C'est lui , il y a 13 ans, qui à eu l'idée et le courage de créer le premier magazine d'achat du vélo de route. C'est un véritable passionné du vélo de course, il possède aussi un sacré caractère.