Partager
Asterion Edition One route

Asterion Edition One

La pleine mesure du montage à la carte !

Les fabricants et monteurs de roues sur-mesure se multiplient en France. On peut en compter au moins une dizaine. Asterion fait partie des plus sérieux. Outre le fait de proposer une gamme classique, la marque française sait aussi offrir des montages à la carte. C’est justement ce qui nous intéresse…

Asterion Edition One

Le challenge était défini d’avance. Ensuite, nous avons laissé carte blanche à l’équipe d’Asterion pour le choix des composants et du montage de la paire de roues.
Nous souhaitions un comportement joueur, facile à la relance, et sécurisant en descente. En clair, des roues faciles à emmener, à relancer. Le poids du testeur a évidemment été pris en compte, à savoir 58 kg. Évidemment, nous avons souhaité des jantes à boyaux. Notre paire de roues sur-mesure se compose donc de jantes de 38 mm, identiques au modèle Edition One 38SL. Leur largeur est très classique, 21 mm. Les têtes de rayons sont externes, à l’ancienne. Souhaitant des roues à la rigidité infaillible, on retrouve 20 rayons radiaux à l’avant et 24 rayons à l’arrière. Croisés et ligaturés côté cassette et radiaux côté opposé. Un rayonnage de la roue arrière annoncé comme 35% plus rigide que sur les Edition One 38SL de série.
Côté moyeux, on retrouve des Aivee (fabrication maison) Edition One. Les axes sont totalement nouveaux et aussi plus rigides. Des roulements céramiques achèvent cette fiche technique d’exception. Les roues donnent une très belle impression de qualité. Le montage est magnifique. Sur le banc de contrôle, aucun voile, pas de saut. Les stickers noir fantôme sont disponibles sur demande.

Asterion Edition One Moyeux avant Asterion Edition One Moyeux arriere

SUR LA ROUTE

J’ai choisi de monter ces roues sur mon Bianchi Specialissima. Leur profil moyen et leur design assez classique conviennent à merveille à ce vélo. L’ensemble est esthétique et très réussi. Des roues de classe ! Les boyaux sont des Vittoria Corsa Graphene en 23 mm. Le confort se ressent tout de suite. La belle souplesse de la carcasse des boyaux n’y est certainement pas étrangère, mais je sens que les roues y sont pour beaucoup. Pour preuve, je connais très bien ces pneumatiques pour les monter sur la plupart des roues que j’essaie, et ce n’est pas toujours le même ressenti de confort et de filtration. Un premier bon point.
À faible allure, je note tout de suite l’absence totale d’inertie. Les relances sont très vives et, même avec du grand braquet, je ne sens pas la roue arrière s’affaisser. La roue avant guide bien le vélo et, dans le passage difficile de la côte de notre tour-test, elle ne me renvoie pas l’impression de s’enfoncer dans le sol comme certaines roues très légères. Au train, c’est un régal, le vélo garde son allure et j’ai juste à maintenir une bonne cadence de pédalage. Je sens bien la différence avec des roues de ce type non-ligaturées, ici les Asterion tractent à merveille.
Même en descente, je ne sens rien bouger et je peux placer ma trajectoire au millimètre. Le freinage est très bon, progressif et puissant, sans aucun à-coup. Je précise que j’ai utilisé des patins Campagnolo rouges pour mon essai.
Il n’y a que sur le plat que je peux me sentir limité. Ce n’est pas vraiment de la faute des roues en elles-mêmes, cela vient plutôt du choix de la hauteur de jante, moyenne. Ça vaut évidemment pour toutes les roues de même profil. Et, en relance, elles n’ont sincèrement rien à envier à des roues de 60 mm. Juste une question de facilité à garder la vitesse acquise. Il ne fait aucun doute que des roues de ce type se révèleront moins usantes à emmener que des roues à plus haut profil.

UN RÉGAL !

J’ai comme référence les Campagnolo Bora 35, dès lors que j’essaie une paire de roues à profil moyen. Asterion est parvenu à me proposer des roues d’un niveau de performance quasiment comparable. Carrément. Pour mon utilisation et mon poids, elles conviennent parfaitement à ce que j’attends d’une telle paire de roues. Facilité d’usage, haut niveau de rendement, sécurité et beauté. J’adore !